Voici New Relic I/O, votre hub de l'observabilité instantanée. Trouver un quickstart pour votre stack
Livre blanc

Guide de l’entreprise pour une adoption cloud réussie

Introduction

Si quelques entreprises sont nées dans le cloud, pour toutes les autres (et surtout les plus grandes), la migration vers le cloud est un processus extrêmement complexe.

Quand une multitude d'applications présentent différents cycles de vie, les équipes peuvent être impliquées dans toutes les phases de l'adoption cloud (pilote, migration, modernisation et optimisation) en même temps. Qui plus est, ces applications ne cessant d'évoluer, le passage au cloud peut sembler interminable.

Il est non seulement difficile de garder le contrôle de tant de projets cloud différents, mais l'éparpillement des tâches à accomplir simultanément met aussi l'entreprise en danger. Pour pouvoir gérer cette complexité, réduire les risques pour l'entreprise et accélérer les progrès vers et dans le cloud, les entreprises ont besoin d'obtenir les informations importantes et de gérer chaque phase de la transformation vers le cloud de manière prévisible, en continu et pour chacune des applications.

C'est exactement ce que propose l'observabilité cloud.

Dans ce livre blanc, nous prônons l'observabilité et expliquons pourquoi le soutènement des projets de migration cloud complexes avec une seule source factuelle est la clé de la réussite de l'entreprise. Nous allons explorer :

  • Les moteurs du cloud dans un monde numérique
  • Les défis culturels et techniques du passage au cloud
  • Ce qu'est l'observabilité et pourquoi elle se place au cœur d'un passage au cloud réussi
  • Les cinq phases d'un framework d'observabilité pendant la migration
  • Comment adopter l’observabilité dans votre entreprise

La montée dans le cloud du monde numérique

Les raisons qui motivent la migration vers le cloud sont nombreuses. Les dirigeants ou directeurs techniques recherchent la baisse des coûts. La sortie du datacenter permet de réduire les coûts en matériel, logiciels et personnel. En outre, dans le monde hypercompétitif d'aujourd'hui, les entreprises doivent pouvoir avancer plus rapidement pour répondre aux conditions du marché, aux défis et aux opportunités.

Quelles que soient les motivations, toutes les entreprises veulent maîtriser le potentiel du cloud pour une innovation rapide, une évolutivité instantanée, des coûts optimisés et une véritable agilité commerciale.

Ce même besoin de rapidité et d'agilité se traduit dans les équipes techniques par la pression immense de devoir avancer encore plus vite. Pour ce faire, elles épousent des technologies et processus modernes qui leur permettent de développer, déployer, itérer et évoluer plus rapidement.

Le passage au cloud peut aider à résoudre ces obstacles pour tout le monde, mais la transition et l'évolution présentent leurs propres défis.

Tout d'abord, le fait de placer les ressources dans la nébuleuse du cloud peut constituer aux yeux des équipes techniques une menace, car elles sont habituées à avoir un contrôle technique sur tous les aspects de l'infrastructure et des applications. Cela peut également requérir un certain nombre de nouvelles compétences en ce qui concerne la programmation, la gestion de la base de données, la sécurité et les opérations.

En fait, la vue utopique du cloud (la vision de l'entreprise toujours agile, toujours réactive, et entièrement numérique) est complètement dépendante de l’ingénieur de la fiabilité du site ou d'une équipe DevOps hybride. C'est à eux d'unifier le développement des logiciels et les opérations informatiques afin de rapidement déployer des applications flexibles et de constamment les affiner pour répondre aux besoins changeants de l'entreprise.

Ce changement est en soi une transition culturelle majeure pour de nombreuses organisations, et il exige que toute l'entreprise s'engage à placer les logiciels au cœur des opérations.

Une entreprise vraiment numérique et dans le cloud s'appuie sur l'engagement de toute l'entreprise à placer les logiciels au cœur des opérations.

Les défis techniques

Même lorsque la culture de l'entreprise soutient cet objectif, il reste toute une ribambelle d'obstacles techniques à gérer avant que la migration dans le cloud ne puisse réussir.

Quelles sont les applications à migrer et quand faut-il le faire ? Quelles sont les dépendances en place entre ces applications ? Un environnement mixte serait-il préférable (sur site, cloud hybride, cloud public), et si c'est le cas, comment faut-il le gérer ?

En termes de performance et de disponibilité des applications, comment mesurez-vous tout cela (avant, pendant et après la migration dans le cloud) pour apporter la preuve des améliorations obtenues ? Pouvez-vous relier la migration aux métriques de l'activité ? Et qu'en est-il de l'impact de la transformation sur vos clients ?

Une fois que la transition dans le cloud a eu lieu, il faut ensuite réfléchir à l'impact des changements techniques sur l'activité au sens large : comment optimiser les dépenses cloud, comment moderniser les applications, et que faire si chaque application se trouve à un stade de migration, d'optimisation et de modernisation qui est différent des autres.

La question est alors la suivante : dans le contexte de cette complexité écrasante, comment atteindre ses objectifs cloud ?

Le rôle de l'observabilité dans le parcours de l'adoption du cloud

Pour que l'adoption du cloud touche son but à chaque étape de son parcours, l'observabilité est essentielle.

L'observabilité n'est pas un nouveau concept. Elle provient de la théorie du contrôle et de l'ingénierie et elle mesure à quel point les états internes d'un système peuvent être déduits des connaissances découlant des résultats externes.

Dans le cycle des sorties logicielles, on entend par « observabilité », la collecte, la visualisation et l'application de l'intelligence à l'ensemble des métriques, événements, logs, et traces afin de comprendre proactivement et globalement tout le stack de logiciels. En termes simples, l'observabilité correspond à votre capacité à comprendre la totalité des systèmes complexes que vous gérez. Si le monitoring vous indique ce qui ne va pas, l'observabilité vous explique pourquoi.

Dans les environnements distribués complexes tels que le cloud, les méthodes de prévision des pannes classiques ne fonctionnent tout simplement pas. L'observabilité vous permet donc d'identifier les problèmes que vous ne pouvez pas anticiper au fur et à mesure qu'ils se produisent, en utilisant une vue data-driven centralisée pour établir les raisons et prendre les mesures nécessaires.

Les métriques, événements, logs, et traces (MELT) sont au cœur de l'observabilité. Une bonne plateforme d'observabilité saura collecter, explorer, envoyer des alertes, et corréler tous les types de données télémétriques, en utilisant l'AI et l'intelligence d'entreprise pour interroger ces données afin que vous ayez toujours une longueur d'avance.

L'observabilité est vitale pour assurer la promesse des environnements cloud complexes. Lors de la migration vers le cloud, les entreprises qui adoptent l'observabilité s'assureront d'avoir des temps de disponibilité optimaux, un dépannage plus rapide et un déploiement un déploiement informatique à l’échelle et de grande qualité.

Une approche mesurée de l'observabilité cloud

Pour bien réussir l'observabilité, vous devez aligner le framework sur chaque phase de la migration dans le cloud. Ce framework doit :

  • Établir des activités et des résultats clairs pour chaque phase
  • Être étalé dans le temps afin de permettre à votre équipe d'acquérir de nouvelles compétences
  • Définir les meilleures pratiques que vous utiliserez et les affiner tout au long de votre projet cloud
  • Augmenter l'efficacité grâce à des approches et processus reproductibles
  • Vous permettre d'évoluer vers un centre cloud d'excellence
  • Placer les données et informations au cœur de votre transformation cloud

L'observabilité vous permet d'identifier les problèmes que vous ne pouvez pas anticiper (les « inconnues inconnues ») au fur et à mesure qu'ils se produisent.

Les cinq phases du framework d'observabilité cloud

Cinq phases standard permettent d'assurer l'observabilité avant, pendant et après la migration dans le cloud :

  1. Pilote et mise sur pied
  2. Migrationassurée
  3. Optimisation
  4. Modernisation des applications
  5. Entreprise numérique florissante

Voyons dans le détail ces différentes phases.

observability drives successful cloud adoption graphic

Phase 1 : Pilote et mise sur pied

Tous les projets réussis ont été développés à partir de bases solides. C'est ici que vous allez expérimenter en développant de nouvelles applications dans le cloud, en essayant de nouveaux services, en définissant les normes et procédures que votre entreprise utilisera, et en décidant de ce que seront les meilleures pratiques d'observabilité dans votre cas.

Objectifs : Connaître et maîtriser le cloud, l'instrumentation, et les principes de base de l'observabilité. Savoir ce que l'on observe, et comprendre en quoi et pourquoi cela est utile.

Résultats prévus :

  • Un essai pilote dans le cloud, avec des données que vous pouvez mesurer. Cela signifie la combinaison des données de performances de services basés dans le cloud avec les métriques, événements, logs et traces de l'hôte, de l'application et de l'utilisateur final pour une observabilité full-stack.
  • Une approche standard de l'instrumentation avec un ensemble de pratiques réplicables. La mise en place de standards à ce stade accélère l'adoption ultérieure en découvrant plus tôt les problèmes et les blocages.
  • De bonnes pratiques d'observabilité qui sont alignées sur votre activité et vos objectifs. Pour que la migration dans le cloud soit un succès, vous devez obtenir une vue uniformisée de votre pilote et des environnements IT dans toute l'entreprise afin de pouvoir appuyer la migration technique et vos objectifs commerciaux.

Phase 2 : Migration assurée

La phase de migration dans le cloud comprend toujours trois étapes principales. Avant la migration, vous devez évaluer et, si possible, établir les bases de référence de l'utilisation de l'infrastructure et des applications, mais aussi de l'architecture et de la complexité actuelle, afin de définir l'approche que vous souhaitez suivre pour la migration. Au cours de la migration, vous utiliserez les meilleures pratiques de l'instrumentation, vous trouverez les problèmes et les blocages bien à l'avance afin de préparer le terrain pour plus tard. Après la migration, vous voudrez montrer les preuves de votre réussite en comparant les nouvelles métriques à celles des références obtenues avant la migration. Ou vous validerez la disponibilité, la performance et les niveaux d'erreur préétablis et obtiendrez dans l'idéal d'importants KPI.

Objectifs : Une migration rapide, efficace et peu risquée dont vous gardez le contrôle et qui est validée par des mesures centrées sur l'observabilité prises avant, pendant et après la migration.

Résultats prévus :

  • Une migration plus rapide dans le cloud grâce au profilage de la complexité avant la migration. En utilisant l'architecture actuelle de votre site comme base de référence, vous pouvez évaluer votre migration, comprendre sa complexité et définir vos priorités. Cela vous permet également d'identifier les dépendances et d'accélérer la migration.
  • De moindres risques, un coût réduit et un temps moyen de détection des pannes plus court grâce à l'observabilité. Pour une migration rapide et réussie, il est crucial de détecter et corriger les anomalies rapidement. La clé du succès est de pouvoir tout observer. L'analyse des causes profondes, le diagnostic des applications, et l'observabilité full-stack permettent de limiter les risques, de réduire les coûts et d'accélérer la migration.
  • Une vue mesurable des performances de migration. Au fur et à mesure que vous réalisez chaque étape de la migration, vous pouvez comparer la référence de chaque application à celle obtenue précédemment. Une fois la migration terminée, vous pouvez alors comparer la base de référence sur site, si elle est disponible, à celle obtenue dans le cloud après la migration, ou vous pouvez valider les KPI de disponibilité, performance et erreur.

L'observabilité ouvre la voie à une migration rapide, efficace et peu risquée qui est totalement contrôlée et validée par les mesures prises avant, pendant et après la migration.

Phase 3 : Optimisation

Au cours de l'optimisation, vous commencez à explorer le plein potentiel du cloud. L'observabilité vous permet d'optimiser l'apport de ressources et d'équilibrer les schémas d'utilisation historiques avec les demandes des clients en temps réel.

Objectifs : Devenir plus évolutif et optimiser les coûts, la rapidité et l'agilité afin de soutenir vos KPI et analyses.

Résultats prévus :

  • Une infrastructure et des services cloud bien dimensionnés pour optimiser vos dépenses cloud. L'observabilité vous permet de continuellement améliorer le procurement et l'utilisation du cloud, et de corriger le sur ou sous-provisionnement afin d'obtenir un équilibre entre coût et performance.
  • Définition des meilleures pratiques concernant l'élasticité et l'évolutivité. L'évaluation de l'élasticité et de l'évolutivité fait la lumière sur les charges de travail et l'usage actuels, et identifie les zones à améliorer et les stratégies de gestion des pics de trafic.
  • Suivi transparent et prévision de la consommation. L'observabilité vous permet de planifier divers scénarios de croissance tout en gardant le cap en ce qui concerne les coûts associés au cloud. Elle apporte également aux propriétaires des applications et de l'entreprise une complète transparence et leur permet de provisionner rentablement les besoins à court et long termes.

Phase 4 : Modernisation des applications

C'est au cours de la quatrième phase que vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour atteindre tout le potentiel du cloud, mais seulement si vous êtes prêts. Cela demande un « esprit de modernisation » : une véritable connaissance des avantages du cloud, avec l'engagement de transformer non seulement vos applications, mais aussi votre entreprise. Pour de nombreuses organisations, cela exige un changement de culture vers une véritable collaboration des DevOps.

Objectifs : Prendre des décisions commerciales qui soient data-driven et utiliser la puissance de l'observabilité pour accélérer les cycles de déploiement et profiter des opportunités qui se présentent.

Résultats prévus :

  • Une transformation culturelle et opérationnelle vers les DevOps. Avec une plateforme d'observabilité, les DevOps peuvent aider à transformer le reste de l'entreprise en priorisant les investissements en technologie.
  • Perfectionner l'expérience des utilisateurs numériques. L'observabilité de bout en bout vous indique où sont la latence, les erreurs et les anomalies dans vos systèmes distribués, ce qui vous permet de les dépanner plus rapidement. Elle donne également la possibilité d'optimiser l'expérience en ligne de vos clients.
  • Des performances améliorées, une plus grande qualité et une meilleure gestion des applications clés. L'utilisation de schémas architecturaux dans les données d'observabilité vous permet d'identifier vos applications stratégiques et leurs composants, et de prendre des décisions mieux informées en matière de refactoring et de modernisation. Ainsi, la disponibilité, l'évolutivité et la fiabilité des applications dont dépend votre activité s'en trouvent améliorées.
  • Une analyse des performances des équipes pour guider les meilleures pratiques. Quelles sont les équipes qui obtiennent les meilleures performances au niveau de l'infrastructure ou des applications et qui optimisent réellement les coûts et l'efficacité de leurs investissements dans le cloud ? L'observabilité mettra tout cela en exergue et affichera les performances des équipes, ce qui permettra de définir les normes et meilleures pratiques, mais aussi de stimuler les résultats commerciaux.

Pour commencer à faire du potentiel du cloud une réalité, votre entreprise doit s’animer d’un « esprit de modernisation ».

Phase 5 : Une entreprise numérique florissante

Bienvenue dans le monde utopique d'une solution cloud établie. Les clients s'attendent à une expérience numérique toujours fonctionnelle, optimisée et de grande qualité. Mais la clé de l'optimisation continue, c'est l'observabilité. Et cela signifie la consolidation des informations.

Objectifs : Une entreprise numérique florissante, agile, innovante, et rentable tournant sur une seule source factuelle, qui ne craint pas de prendre des décisions transformationnelles et qui fournit sans relâche une expérience client optimisée.

Résultats prévus :

  • Une productivité continuellement améliorée en consolidant les outils et les processus. Le remplacement de plusieurs outils avec une seule plateforme d'observabilité dynamisera l'observabilité, éliminera les silos et uniformisera les processus.
  • Des diagnostics réguliers sur l'état de santé de l'observabilité pour de meilleures pratiques dans le cloud. L'exécution de diagnostics réguliers sur l'état de santé de l'environnement complexe du cloud offrira une visibilité complète sur tout le stack numérique et identifiera tout problème d'instrumentation.
  • Une technologie qui mappe les objectifs de l'entreprise et qui encourage l'innovation. En corrélant les KPI commerciaux avec la stratégie d'ingénierie, le plan technologique peut être utilisé pour booster et mesurer le taux de réussite de vos initiatives numériques.
  • De vraies informations sur les coûts d'exploitation d'une entreprise numérique. L'observabilité vous permet de calculer et de gérer le coût de vente de toutes vos opérations numériques, de mesurer la valeur commerciale des investissements en technologie afin de faire évoluer davantage votre plan technologique.

Au-delà du cloud : l'observabilité pour l'entreprise

Si cela est bien fait, la mise en place de l'observabilité au cœur de la stratégie cloud assurera la réussite de la migration et vous aidera à optimiser et transformer toute votre entreprise.

C'est exactement ce pour quoi New Relic One a été conçu. Cette plateforme d'observabilité extrêmement évolutive collecte et contextualise toutes les données opérationnelles, quelle qu'en soit la source. La solution simplifie également l'instrumentation, l'ingestion des données, l'exploration, la corrélation, et les analyses par Machine Learning pour dynamiser l'observabilité dans toute l'organisation.

Cloud Observability Framework de New Relic établit l'itinéraire à suivre pour réussir la phase de migration vers le cloud en proposant des solutions distinctes. Cet outil repose sur la puissance d'observabilité de New Relic One et sur les connaissances approfondies que nous avons acquises en matière de développement et d'exploitation du cloud. Il facilite également le parcours vers le cloud et rend vos équipes et votre entreprise plus agiles et innovantes. Plus tôt vous instrumentez tout avec New Relic One et Cloud Observability Framework, plus vite vous migrerez dans le cloud. La plateforme New Relic One incorpore les trois produits suivants :

Une étude Total Economic Impact™ menée par Forrester Consulting en 2019 a montré que les clients qui s'appuyaient sur la plateforme New Relic pouvaient déployer les applications vers le cloud 90 % plus rapidement et réduire de 95 % le coût associé au déploiement des applications dans le cloud. Lire l'intégralité de l'étude.

Étapes suivantes

Le cloud est un important disrupteur qui transforme ce que tout le monde attend des entreprises. Aujourd'hui, non seulement les clients, mais aussi les employés veulent une expérience numérique toujours fonctionnelle, optimisée et de grande qualité. Et quand l'adoption du cloud est soutenue par l'observabilité, c'est exactement ce qu'ils obtiennent des entreprises. Toutefois, pour bon nombre d'organisations, cela signifie qu'elles doivent transformer leur façon de travailler. Pour avoir une activité numérique florissante, votre culture numérique doit également être florissante : elle doit placer la technologie, la transparence et les informations de bout en bout au cœur des opérations.

Étant donné la rapidité de la concurrence, il est essentiel de choisir une stratégie et une approche d'adoption du cloud basées sur l'observabilité pour assurer l'agilité et la réussite à court et long terme de votre entreprise. Découvrez comment New Relic One et Cloud Observability Framework peuvent apporter la dynamique dont vous avez besoin pour réaliser une transformation numérique data-driven en toute sécurité et en toute confiance.