New Relic donne à Bedrock Streaming une visibilité complète sur leur stack, centralisant des volumes massifs de données et aidant les ingénieurs à affiner les processus de gestion des évènements en adoptant des «golden metrics» et affinant les alertes. 

Points phares:

  • Consolidation des outils de monitoring open source.
  • Une communication technique améliorée grâce à la démocratisation des données et à la mise à disposition des dashboards à tous.
  • Une réactivité accrue pour détecter et agir dès la moindre dégradation de performance.
  • Une vue globale en temps réel de l’ensemble de nos applications.

Joint-Venture formée par le Groupe M6 et RTL Group (Bertelsman), Bedrock est une entreprise technologique de premier plan spécialisée dans la conception et le développement de plateformes de streaming. Forte de plus de 12 ans d'expérience dans les technologies de streaming, elle compte plus de 400 collaborateurs et près de 45 millions d'utilisateurs en Europe. Bedrock est aujourd’hui le seul acteur stratégique à grande échelle proposant un modèle de partenariat tout compris autour d’une plateforme offrant des performances à la hauteur des géants mondiaux du streaming.

Fondé en 2019 sur le socle des activités de technologies digitales du Groupe M6, Bedrock est un acteur des plateformes de streaming vidéo dont l’expertise commence avec M6 Replay en 2008.
 
Présent à l’international depuis 2017, en opérant les services RTL Play en Belgique, RTL Most en Hongrie et RTL Play en Croatie, Bedrock conçoit et administre des services de streaming end-to-end de pointe partout en Europe.
 
Plus récemment, Bedrock a étendu son portefeuille à Salto, 1er service de SVOD multi-chaînes et nouvel acteur en France ; puis à Videoland, référence nationale du streaming vidéo aux Pays-Bas.

New Relic apporte d’ores et déjà de nouvelles possibilités et nous découvrons sans cesse sa richesse. L’outil APM est particulièrement plaisant car il est conçu pour centraliser un énorme volume de données front et back-end, agréger le tout et donner une vue d’ensemble permettant de gagner en efficacité. Ainsi, la plateforme New Relic One nous a aidé à confirmer des intuitions ou hypothèses et à nous améliorer en nous apportant énormément de visibilité sur nos applications.

Besoin initial

Fort de son développement international et pour soutenir le lancement de la plateforme SALTO, Bedrock a décidé de revoir son approche technique pour acquérir des services et technologies éprouvés à large échelle.

Pour le monitoring applicatif, les équipes de Bedrock s’appuyaient majoritairement sur la suite ELK d’Elastic ainsi que sur le logiciel open source Prometheus pour tenir la charge, gérer le stockage et monitorer les applications.

Bedrock dispose d’un énorme pôle back-end qui s’appuie sur le monitoring afin de mesurer les API, comprendre les évènements et reproduire leur timeline. Les équipes effectuent également un monitoring en front pour l’application, le site et la web tv afin d’identifier rapidement les causes d’un dysfonctionnement et intervenir le plus rapidement possible. Toutefois avec la forte croissance de l’utilisation de la plateforme les solutions montraient leurs limites et l’équipe de Bedrock a recherché de nouvelles solutions.

En septembre 2020 l’équipe technique identifie New Relic et décide de tester sa solution APM. Ce test est convaincant, par la facilité de déploiement de la solution et par la qualité des informations remontées et la quantité de ces dernières. Les capacités et la qualité d’analyse font également gagner un temps énorme sur le plan humain aux équipes de Bedrock.

« Nous sommes en phase d’industrialisation depuis octobre car nous devons encore gérer la cohabitation entre les anciens outils et la plateforme New Relic One », précise Benoit Viguier, Backend Principal Engineer chez Bedrock. « Toutefois New Relic apporte d’ores et déjà de nouvelles possibilités et nous découvrons sans cesse sa richesse. L’outil APM est particulièrement plaisant car il est conçu pour centraliser un énorme volume de données front et back-end, agréger le tout et donner une vue d’ensemble permettant de gagner en efficacité. Ainsi, la plateforme New Relic One nous a aidé à confirmer des intuitions ou hypothèses et à nous améliorer en nous apportant énormément de visibilité sur nos applications. » 

Avec cette richesse d’information, il a fallu que les équipes s’approprient les nouveaux concepts et retrouvent certains « golden metrics », notamment au niveau de l’alerting. Grâce à New Relic One, les développeurs sont en mesure d’effectuer une gestion plus fine des incidents et ont la possibilité de bénéficier de metrics plus poussées et d’élaborer des rapports complets que ce soit sur des incidents précis ou l’analyse de certaines périodes. 

« Dans le cadre de nos activités, nous utilisons également beaucoup de micro-services et nous avions toujours du mal à évaluer les conséquences de l’évolution d’un micro-service à plus large échelle », commente Benoit Viguier. « La plateforme New Relic One nous permet là aussi de faire la différence. Nous souhaitons démocratiser l’information en interne et utiliser les dashboards pour avoir des KPI à partager et faire en sorte que tout le monde s’intéresse à ce qui se passe et ainsi fédérer les équipes grâce à une meilleure communication technique. » 

Salto a été la première plateforme lancée par les équipes de Bedrock en s’appuyant sur New Relic. C’est lors de ce lancement que les utilisateurs réalisent les atouts apportés par la solution et, par comparaison, les manques des autres outils déjà en place. En cas d’anomalie ou de lancement, l’utilisation de la plateforme New Relic One est particulièrement appréciable pour les équipes. L’outil est simple d’accès et les utilisateurs apprécient l’effort qui a été apporté afin de rendre les graphs et les données clés accessibles.

La diffusion des évènements sportifs à très forte audience par M6 est un grand défi car ces derniers génèrent de grosses audiences et des pics de trafic soudains. Le fait de pouvoir nous appuyer sur New Relic lors de ces évènements nous aide à nous améliorer lors de ces situations exceptionnelles et à constamment optimiser nos services.

Hausses de trafic et évènements exceptionnels  : New Relic assure !

Le trafic sur les plateformes est lié à l’activité des clients, il est donc primordial pour Bedrock de pouvoir avoir une visibilité complète sur l’expérience utilisateurs en temps réel. Sur de nombreuses plateformes de streaming il est possible de voir des programmes en avant-première, générant parfois des pics de connexions. Avoir les outils nécessaires pour pouvoir analyser le trafic de manière instantanée est donc essentiel. Il en va de même pour les fortes audiences ou les événements sportifs exceptionnels qui entraînent des pics d’audiences encore plus importants. C’est là tout l’enjeu du monitoring ; garantir la meilleure expérience possible aux spectateurs, quel que soit le support de connexion, en particulier durant les événements de grandes audiences.

« La diffusion des évènements sportifs à très forte audience par M6 est un grand défi car ces derniers génèrent de grosses audiences et des pics de trafic soudains. Le fait de pouvoir nous appuyer sur New Relic lors de ces évènements nous aide à nous améliorer lors de ces situations exceptionnelles et à constamment optimiser nos services notamment lors de la diffusion sur 6Play. Cela permet en effet de répondre aussi bien aux problématiques en direct mais aussi d’analyser par la suite la chronologie de ceux-ci pour optimiser constamment nos services », explique Benoit Viguier.

New Relic a récemment rendu Open Source ses agents, notamment ses agents PHP ce qui a intéressé les équipes de Bedrock. Grâce à cette politique, les utilisateurs ont pu s’intéresser à la manière dont la solution était conçue et ainsi être en mesure de pouvoir la faire évoluer et créer ses propres développements de versions en cas besoin.  

Une transition progressive

Désormais, pour le back-end, les nouvelles applications développées par Bedrock passeront par New Relic. Pour les anciennes apps la transition se fera progressivement. En ce qui concerne le monitoring front-end c’est surtout pour les apps web que la plateforme d’observabilité New Relic One sera exploitée. Toutefois, il est prévu de déployer NR1 également sur la partie smart TV et applications mobiles dans un second temps. 

« Nous comptons également exploiter davantage la fonctionnalité Alerting de New Relic One. Nous sommes curieux de voir les apports que peuvent nous fournir la détection automatique d’anomalies grâce aux outils AIops de la plateforme d’observabilité New Relic. Auparavant quand nous étions face à une anomalie, nous devions partager plusieurs liens pointant vers chaque solution concernée. Désormais les équipes n’ont plus besoin que d’un seul lien vers New Relic. C’est le signe d’une bonne adoption et appropriation par l’équipe de l’outil. Il nous reste encore de nombreux paramètres à exploiter, mais les bénéfices de New Relic sont déjà perceptibles », conclut Benoit Viguier.

 

Lancez-vous gratuitement dès aujourd'hui